À Idlib, la perspective d’une offensive semble s’éloigner

À la veille de la date butoir, mercredi 10 octobre, imposée par l’accord russo-turc sur ce dernier bastion syrien insurgé, les rebelles et djihadistes d’Idlib, au nord-ouest du pays, ont bien retiré leurs armes lourdes de la future « zone démilitarisée ». Pour les experts internationaux, qui jugent cet accord « provisoire », l’offensive est bien gelée, mais pas évitée. ... [Lire la suite]