À Idlib, « les civils se raccrochent à de nouveaux espoirs »

En retirant leurs armes lourdes de la future « zone démilitarisée », les rebelles et djihadistes d’Idlib, dernier bastion insurgé au nord-ouest de la Syrie, se sont pliés mercredi 10 octobre aux premiers termes de l’accord russo-turc. « La population civile peut souffler grâce à ce processus de désescalade », explique le docteur Ahmad Tarakji, président de la Société Médicale Syro-Américaine (SAMS), une organisation qui prodigue des soins dans la ... [Lire la suite]