À Paris, un individu en garde à vue puis relâché après son doigt d’honneur à Macron

Lors de la cérémonie d'hommage national en l'honneur des deux soldats tués au Burkina Faso, un individu a été interpellé et placé en garde à vue après avoir adressé un doigt d'honneur au passage du cortège présidentiel, annonce LCI. Les poursuites ont toutefois été arrêtées en raison d'une irrégularité de procédure. ... [Lire la suite]