Abdellatif Kechiche à Cannes: la défaite des sexes

L’indignation provoquée par le film Mektoub my love Intermezzo à Cannes révèle surtout les maux et les malaises dans la sexualité et les genres en Occident. Dans son dernier film, Mektoub my love Intermezzo, projeté au Festival de Cannes, Abdellatif Kechiche a joué avec les interdits de l’époque.  En cause : une scène de cunnilingus de 13 minutes non-simulée par l’actrice principale du film Ophélie Bau. Mal à l’aise, ... [Lire la suite]