Agacée ou embarrassée, la majorité encalminée dans l’affaire Rugy

Entre soutien du bout des lèvres, agacement et embarras, l'exécutif et la majorité peinent à défendre les dîners dispendieux du ministre François de Rugy lorsqu'il était président de l'Assemblée, alors même que la page des "gilets jaunes" semble se refermer.Avec un François de Rugy reçu jeudi à Matignon par Edouard Philippe pour un entretien de dernière minute, un troisième été chaud se profile-t-il pour la majorité ? Après la polémique liée à la ... [Lire la suite]