Algérie: remise en liberté des deux journalistes du site Algérie Part

L'Algérie fait un geste d'apaisement. Pointées du doigt pour la répression de la liberté de la presse, les autorités remettent en liberté deux journalistes. Les deux confrères d'Algérie Part avaient été mis en détention préventive il y a deux semaines pour « diffamation, menaces et atteinte à la vie privée ». Ce jeudi, le tribunal a demandé « un complément d'information ». ... [Lire la suite]