Après les manifestations à Hong Kong, les arrestations tombent

Quelques jours après les évènements du 1er juillet à Hong Kong, la police a commencé l'arrestation de plusieurs manifestants grâce à des empreintes ADN retrouvées sur les lieux. Le Parlement qui a été saccagé ne rouvrira pas ses portes avant l’automne. ... [Lire la suite]