Pour une nouvelle proposition esthétique

La beauté de Mabata Bata est fulgurante, adaptation d’une nouvelle éponyme de l’auteur mozambicain Mia Couto (meilleur montage et meilleure image au palmarès du Fespaco 2019). Retour avec son réalisateur sur un film important, malheureusement encore absent des salles françaises, et ouverture sur le travail esthétique en cours dans les cinémas d’Afrique. Ce film nous transporte dans un univers d’une saisissante actualité ... [Lire la suite]

Mille et un passages, le sud profond des États-Unis vu par Sally Mann

Le Jeu de Paume accueille jusqu’au 22 septembre 2019, l’œuvre expérimentale de la photographe Sally Mann. Depuis quarante ans, elle capture le vieux Sud des Etats-Unis avec des techniques remontant au XIXe siècle. Divisée en cinq sections à la fois thématiques et chronologiques, l’exposition que consacre le Jeu de Paume à l’œuvre de Sally Mann est une superbe surprise. Superbe parce que les œuvres de cette photographe américaine assez peu connue ... [Lire la suite]

Nomades, d’Olivier Coussemacq

En sortie dans les salles françaises le 7 août 2019, la deuxième fiction long métrage comme réalisateur du scénariste français Olivier Coussemacq (L’Enfance du mal, 2010) pourrait gagner en complexité mais reste touchante, sensible et délicate. Une mémoire douloureuse : la perte de la mère, trop tôt, puis l’arrachement au pays de son enfance, le Maroc. Si là est la source de ce film très personnel, ce n’est pourtant pas une ... [Lire la suite]

[2/2] « Réhabilitons les puissances du rêve et de la poésie »

  Nous sommes arrivés à ce moment crucial où nous devons apprendre à tout réinventer : les concepts, les approches, les habitudes, les méthodes, les outils, les nations, les espaces… tout au jour d’aujourd’hui est à réinventer. C’est la seule possibilité qui nous reste de contourner le cosmocide de notre planète. Lettre fermée aux gens du Nord et Compagnie, Sony Labou Tansi, 1992. « Face à la dévastation en cours, réhabilitons les ... [Lire la suite]

[1/2] La possibilité d’un archipel : corps & graphie d’un paysage à venir

L’île n’est pas un endroit isolé, toute île fait partie d’un archipel, Edouard Glissant.   A la suite d’une résidence d’écriture (février-mars 2019) au Centre international d’art et du paysage de Vassivière, le philosophe Dénètem Touam Bona s’est vu offrir une carte blanche pour une grande exposition qui aura lieu de début juillet à début novembre 2021, sous le parrainage de l’Institut du Tout-monde (fondé par Edouard Glissant). ... [Lire la suite]

Annick Kamgang : « Je me sens bien comme auteure de BD »

Avec la sortie l’an dernier de son premier album, Lucha, chronique d’une révolution sans armes au Congo (Ed. La Boîte à Bulles – 2018), BD-reportage centrée autour d’un mouvement pacifiste Congolais (RDC), la dessinatrice franco-camerounaise Annick Kamgang a fait sensation dans un milieu du 9ème art africain. En effet, à l’exception du centrafricain Didier Kassaï (Tempête sur Bangui, Maisons sans fenêtres), les dessinateurs du continent ... [Lire la suite]

[Un été au Brésil ] ÉPISODE 5 | O jeito carioca

Célia Sadai est autrice et journaliste. Pendant cinq semaines, elle s’installe au Brésil et livre pour Africultures des chroniques de ce séjour. En interrogeant sans cesse son propre regard, Célia propose une immersion, à partir de son expérience personnelle, dans ce pays complexe d’Amérique latine, dirigé par Jair Bolsonaro, ancien militaire, ouvertement d’extrême droite. Retrouvez les épisodes précédents : Episode 1 | Actes manqués, Episode 2 | ... [Lire la suite]

Mon frère, de Julien Abraham

En sortie le 31 juillet 2019 dans les salles françaises, le troisième long métrage de Julien Abraham (La Cité rose, Made in China) est un film choc qui ouvre peut-être à d’autres questions que celle qu’il veut poser. Julien Abraham ne fait pas un film en l’air. Il avait accompagné son premier long métrage, La Cité Rose, à plus de 200 débats dans les MJC, les centres sociaux, mais aussi en prison, dans les foyers, en CEF… ... [Lire la suite]

Premier de la classe, de Stéphane Ben Lahcene

En sortie le 10 juillet 2019 sur les écrans français, le premier long métrage de Stéphane Ben Lahcene se veut une comédie à la fois grand public et sociale. Il n’est pas sans ambiguïtés. C’est une idée de comédie : quand on a un père qui exige l’excellence par la trique, pourquoi ne pas trafiquer les bulletins pour être premier de la classe ? Vient alors logiquement le moment où le père va vouloir rencontrer les profs… Et voilà ... [Lire la suite]

Dérangé que je suis, d’Ali Zamir

Dérangé que je suis est le troisième roman de l’écrivain comorien Ali Zamir. Il raconte l’histoire de Dérangé, docker au port d’Anjouan, une île des Comores. Dérangé est le nom, ou le surnom, du narrateur. Du moins c’est comme cela qu’il se nomme. Ce roman écrit à la première personne – au « je » – raconte les aventures d’un homme qui n’est pas comme les autres. Dérangé est docker au port de l’île d’Anjouan. Il décharge et transporte les ... [Lire la suite]

Jeux Dérangé Ali Zamir

Mots mêlés Roman Ecrivain Aventure Mots Croisés Cargaison Terme qui renvoit à l’ensemble des biens transportés par un camion, par exemple. Bateau Véhicule maritime, pouvant aller d’une barque jusqu’à un supertanker. Chariot Petite voiture, parfois motorisée, servant à déplacer des caisses, notamment. L’article Jeux Dérangé Ali Zamir est apparu en premier sur Africultures. ... [Lire la suite]

Essia Jaibi : « Le spectateur est partie intégrante de l’espace théâtral »

Metteure en scène, auteure, à 30 ans, Essia Jaïbi a déjà un parcours riche d’expériences dans la production, la création et la diffusion d’œuvres culturelles. Elle a participé à l’organisation de festivals en Tunisie tels que « Ephémère », « Chouftouhounna », et « Sur le divan ». En ce mois de juillet, elle mettait en scène les cérémonies d’ouverture et de clôture du festival de cinéma Manarat. À Carthage Dance, en juin dernier, elle présentait, ... [Lire la suite]

[Un été au Brésil] ÉPISODE 4 | Indie Reubeu.e

Célia Sadai est autrice et journaliste. Pendant cinq semaines, elle s’installe au Brésil et livre pour Africultures des chroniques de ce séjour. En interrogeant sans cesse son propre regard, Célia propose une immersion, à partir de son expérience personnelle, dans ce pays complexe d’Amérique latine, dirigé par Jair Bolsonaro, ancien militaire, ouvertement d’extrême droite. Retrouvez les épisodes précédents : Episode 1 | Actes manqués, Episode 2 | ... [Lire la suite]