Un jour de pluie à New York

Dans cette comédie énergique où tout le monde se court après pour diverses raisons, Woody Allen nous raconte à quel point le monde contemporain offre des aventures grisantes mais inadaptées, et dessine en creux un conte hollywoodien en choisissant deux stars de vingt ans comme héros. Une cure de jouvence Woody Allen a 83 ans. Timothée Chalamet et Elle Fanning, les deux comédiens principaux de son nouveau film Un jour de pluie à New York, ont ... [Lire la suite]

Ça : Chapitre 2

Deux ans que le premier chapitre de Ça est sorti sur les écrans et, en ce qui nous concerne, deux années passées sans trace aucune d’impatience quant à la sortie du second volet tant la déception était grande en 2017. Les Ratés sont devenus adultes, tellement adultes qu’ils ont oublié avoir un jour été des Ratés. Hormis Mike, vigie restée à Derry pour avertir en cas de retour du Mal, les autres membres du groupe sont partis et ont ... [Lire la suite]

Portrait de la jeune fille en feu

Pour Céline Sciamma l’éveil au sens est un des moteurs de l’émancipation des jeunes femmes tout au long de sa filmographie. Cela s’était exprimé jusqu’ici dans un contexte contemporain (Naissance des pieuvres, Bande de filles) mais n’en demeurait pas moins oppressant face à la différence (Tomboy). Portrait de la jeune fille en feu creuse le même sillon mais par le prisme du film d’époque qui rend cette échappée d’autant plus éphémère et ... [Lire la suite]

Ad Astra

Dans un futur proche, l’astronaute Roy McBride est envoyé en mission aux confins de notre univers pour retrouver la trace de son père disparu depuis des années à la recherche de vie extraterrestre. La filmographie de James Gray peut se diviser en chapitres. Ses trois premiers films (Little Odessa (1994), The Yards (2000) et La nuit nous appartient (2007)) se penchaient sur des relations fraternelles conflictuelles dans les bas-fonds new-yorkais ... [Lire la suite]

Tu mérites un amour

Jeune demoiselle recherche un mec mortel Une jeune femme essaie de rentrer chez l’homme qui vient de la quitter, et passe la totalité du film à tenter de l’oublier sans y parvenir. Ces premières minutes inscrivent le film dans la lignée d’un certain cinéma français au féminin — il y avait Oublie-moi de Noémie Lvovsky en 1994, puis il y a eu en 2017 Jeune femme de Léonor Serraille… La colère et l’incapacité de ces héroïnes à laisser la vie leur ... [Lire la suite]

Jeanne

Suite à Jeannette (2017) qui traitait de l’enfance de Jeanne d’Arc, et qui avait été assez mal accueilli l’année dernière, Bruno Dumont a livré à la sélection cannoise 2019 d’Un certain regard une sorte de suite, au titre sobre et efficace, Jeanne. Il s’agit encore d’un film radical qu’il ne faut pas aborder dans de mauvaises conditions. Si des professeurs ou des parents veulent y accompagner des enfants pour les familiariser avec l’Histoire de ... [Lire la suite]

Détour

« Quelque soit la direction que vous prendrez, ce sera toujours la mauvaise » (Martin Goldsmith –Détour) Un road-movie déjanté et accidenté Détour est un récit à la première personne, un soliloque intérieur erratique et discordant. Celui d’Alex Roberts (Tom Neal), épave humaine échouée par une nuit d’encre au bord d’une autoroute. L’artère déserte irrigue un horizon nocturne et étire à perte de vue son ruban de bitume. Recru de fatigue, Al ... [Lire la suite]

Liberté

Il est des films pour lesquels il faut quand même mettre en garde le futur spectateur. Liberté n’est pas un film facile, il est long, lent, irregardable en fait, et risque de choquer certaines sensibilités comme disent de prudes mises en garde officielles. C’est cependant un film radical mais ennuyeux, profond mais stérile et sans doute est-ce la volonté du réalisateur qui nous avait cependant enthousiasmé avec La mort de Louis XIV interprété par ... [Lire la suite]

Les Hirondelles de Kaboul

Rares sont les films d’animation présentés à Cannes. Mais cette année, on a pu y découvrir J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin, distingué par le Prix de la Semaine de la Critique, et Les hirondelles de Kaboul dans un style tout différent, mais d’une grande beauté due aux aquarelles d’Elsa Gobbé-Mévellec. Zabou Breitman, de son côté, a travaillé avec Patricia Mortagne et Sébastien Tavel sur le scénario adapté du roman de Yasmina Khadra, au ... [Lire la suite]

Fête de famille

Les préparatifs d’une fête annoncée Après tous les grands films réalisés par Cédric Kahn, notamment La prière, Roberto Succo, L’ennui et Bar des rails entre autres, on est un peu désemparé devant cet énième film de famille, qui lorgne un peu du côté de Festen de Thomas Vinterberg en 1998, par exemple. Autrement dit, une réunion de famille pour fêter l’anniversaire de la grand-mère vire vite au règlement de compte, même s’il nous fait grâce de la ... [Lire la suite]

River of Grass

Dans son numéro du mois de juin 2019, les Cahiers de cinéma aborde avec la qualité d’analyse que l’on sait  » l’autre cinéma américain ». Choix éditorialiste assumé; en se focalisant  quasi essentiellement sur les nouvelles tendances, la revue fait l’impasse sur un grand nombre de réalisateurs emblématiques du cinéma indépendant actuel. La sortie de River of Grass est l’occasion de s’arrêter sur l’une de ses plus belles figures : Kelly Reichardt. ... [Lire la suite]

Frankie

Frankie est une célèbre actrice atteinte d’un cancer à un stade avancé. Elle décide, pour ce qui semble être ses dernières vacances, de réunir ses proches à Sintra, ville touristique du Portugal. Pour son dernier film en date, Ira Sachs, réalisateur indépendant américain, a décidé de dépayser son cinéma. Loin des beaux quartiers de New York, c’est dans une destination sur le papier paradisiaque que se crée les derniers contacts entre Frankie et ... [Lire la suite]

Une Fille facile

« Le choix le plus important dans la vie est le choix d’un métier : le hasard en dispose. » Blaise Pascal Ce proverbe de Blaise Pascal qui ouvre Une Fille facile, de Rebecca Zlotowski, se découpe sur un paysage cannois de carte postale : la mer irradie d’un bleu qui pousse à la baignade, le soleil chauffe, la beauté de l’été imprègne toute la pellicule et un corps de femme nue se dore sur la plage. Le proverbe de Pascal semble peu s’accorder à ... [Lire la suite]

La Famille

« Dès l’enfance,l’Histoire était un sujet qui me fascinait et je ne cessais de me demander en mon for intérieur à quel point chaque jour aurait pu différer si César ou Mussolini en avaient changé le cours. Ma sympathie a toujours incliné vers les millions de gens auxquels on a dénié le droit de cité. » (Ettore Scola) Ettore Scola tourne les pages de l’album de famille comme il effeuillerait l’éphéméride du temps qui passe La Famille est un film ... [Lire la suite]

La Maison de la mort

Une nuit orageuse plongée dans les ténèbres Surpris par un orage torrentiel provoquant des glissements de terrain et plongés avec effroi dans les ténèbres, deux groupes de voyageurs se déroutent dans l’arrière-pays gallois et échouent, désemparés, crottés et trempés jusqu’aux os, dans une demeure inhospitalière et hantée qu’occupe une famille d’excentriques aux figures de déterrés. S’ensuivent de multiples intrigues mêlant cette coterie ... [Lire la suite]