Birmanie: le chef de l’armée impitoyable à l’égard des Rohingyas

Le chef de l'armée birmane a contesté jeudi 12 octobre l'ampleur de l'exil des Rohingyas musulmans qui ont fuit par centaines de milliers le pays depuis le 25 août pour se réfugier au Bangladesh voisin. Alors que l'Union européenne a annoncé qu'elle suspendait tout contact avec le général Min Aung Hlaing et que le Conseil de sécurité se réunit demain à huis clos pour discuter de la situation dans l'Etat de l'Arakan, le chef de l'état-major de ... [Lire la suite]