« C’est pas parce qu’on est “gilets jaunes” qu’on n’a pas un respect des forces de l’ordre »

Le regard que portent des manifestants de l’Oise sur les policiers et les gendarmes est ambivalent, mais les violences des deux côtés accentuent le face-à-face. ... [Lire la suite]