Chelsea Manning, le parcours hors-norme d’une lanceuse d’alerte

L'ancienne analyste militaire américaine et lanceuse d'alerte Chelsea Manning qui avait déclenché un scandale en fournissant plus de 750 000 documents militaires confidentiels au site WikiLeaks en 2010 pourrait retourner en prison. Dimanche 12 mai, elle a encore refusé de répondre aux questions de la justice américaine sur le fondateur de Wikileaks Julian Assange, arrêté début avril dans l’ambassade d’Equateur au Royaume-Uni. Elle est convoquée ... [Lire la suite]