Cinq mois après leur élection, tout plein de néodéputés LREM se plaignent de leurs conditions d’exercice à l’Assemblée

BLUES AUTOMNAL - Ils sont nouveaux à l'Assemblée et, après cinq mois passés au palais Bourbon, ils en ont déjà gros. Nombreux sont les néodéputés à se plaindre de leurs conditions d'exercices, pointant qui les horaires de dingue, qui l'inconfort des bureaux... Jean-Luc Mélenchon avait pour sa part, dès les premières semaines de la législature, pesté contre cette satanée session extraordinaire qui débordait sur le mois d'août et mettait en péril ... [Lire la suite]