Des « casseurs » vont-ils prendre d’assaut le lycée Charlemagne ?

Mardi 16 avril, la direction du lycée Charlemagne de Paris organise un Plan particulier de mise en sûreté dont le thème est aussi novateur que préoccupant. Dans une lettre au parents d'élèves, le proviseur expose ce "risque majeur" auquel il entend préparer collégiens et lycéens : « Nous ferons l'hypothèse de manifestations bloquant le quartier et dégénérant avec des casseurs dans la rue Charlemagne et la rue Saint-Antoine. Des personnes ... [Lire la suite]