Éditorial. Le 26 mai, faire d’une pierre deux coups !

La mise en scène de l’affrontement entre l’extrême droite et le parti présidentiel servie jusqu’à la nausée dans la dernière ligne droite de la campagne électorale a été rodée de longue date. En novembre 2017, le président de la République fomentait dans les salons de l’Élysée un nouveau mode de scrutin pour les élections européennes qui promettait le recours à la proportionnelle, censée rendre compte du pluralisme politique dans la composition ... [Lire la suite]