Exécutions en série au Japon

Le nouveau premier ministre change de style mais pas de politique. A la différence de son prédécesseur, M. Shinzo Abe ne s'est pas rendu au sanctuaire Yasukuni, où sont enterrés des criminels de guerre japonais, mais il a envoyé un cadeau en hommage. L'arrivée de son ministre de la justice s'est (...) / Asie, Japon, Droits humains, Justice, Police, Prison, Peine capitale - 2007/06 ... [Lire la suite]