Face aux sanctions, Téhéran se fait plus menaçant

En recevant le ministre des affaires étrangères allemand Heiko Maas à Téhéran, la République islamique a mis en garde, lundi 10 juin, contre les possibles conséquences de la « guerre économique » infligée par Washington. Début mai, elle avait déjà menacé de s’affranchir progressivement de l’accord sur le nucléaire, si ses partenaires ne l’aidaient pas à contourner les sanctions américaines. ... [Lire la suite]