Fragilisé, Christophe Castaner est soutenu à la tête de l’État

Christophe Castaner a été entendu mardi 8 octobre par des députés après la tuerie perpétrée par un fonctionnaire radicalisé. Il a reconnu des "dysfonctionnements graves" et a évoqué une quarantaine d'individus radicalisés dans la police et suivis. ... [Lire la suite]