« Gilets jaunes ». La stagnation des salaires et les 35 heures

La stagnation des salaires moyens observée depuis plusieurs décennies explique le mécontentement accumulé au fil des ans par les salariés, tel qu’il s’est exprimé dans la crise des gilets jaunes (La Croix du 4 janvier, à lire ci-dessous). Parmi les raisons expliquant cette stagnation, il n’est pas absurde de voir un effet de long terme des 35 heures, particulièrement sensible s’agissant d’emplois peu évolutifs et mal rémunérés. La réduction de ... [Lire la suite]