Guinée-Bissao

Incident en Casamance Treize personnes (en majorité de nationalité sénégalaise mais aussi trois de nationalité bissau-guinéenne) ont été tuées le 6 janvier au Sénégal au sud de Ziguinchor, très près de la frontière bissao-guinéenne. En raison des opérations militaires en cours pour rechercher les coupables au sud de Ziguinchor et, le cas échéant, en Guinée-Bissao (au sud de la frontière avec le Sénégal), il est formellement déconseillé, jusqu'à ... [Lire la suite]