Interpellation des lycéens de Mantes-la-Jolie : « pas de faute » de la police, selon l’IGPN

L’enquête préliminaire suit son cours au sujet de cet incident qui avait vu des policiers forcer des élèves à se tenir à genoux à la suite d’une manifestation. ... [Lire la suite]