La Cour d’appel rejette les demandes de «démise en examen» de Tariq Ramadan

Remis en liberté mi-novembre, l'islamologue suisse réclamait la levée de deux mises en examen pour viol. La Cour d'appel de Paris a rejeté jeudi cette demande. Les magistrats ont considéré que des «indices graves ou concordants» persistent à l'encontre du prédicateur suisse. ... [Lire la suite]