La garde des sceaux souhaite instaurer un seuil d’irresponsabilité pénale à 13 ans

L’absence de poursuites pénales contre ces mineurs « ne signifie pas pour autant la négation de leurs actes ni des dégâts qu’il ont causés », souligne Nicole Belloubet. ... [Lire la suite]