La Papouasie-Nouvelle-Guinée tente d’évaluer les dégâts du séisme qui a frappé l’archipel

En raison de la précarité des moyens de communication, de la difficulté du terrain et du manque de routes, il faudra plusieurs jours pour prendre conscience de l’étendue de l’impact du séisme de magnitude 7,5 qui a frappé l’archipel, mardi. ... [Lire la suite]