La police à plein régime contre les militants ayant décroché des portraits de Macron

À la suite du décrochage de 39 portraits d’Emmanuel Macron en l’espace de quelques mois, trois militants ont été placés en garde à vue, selon une source militante citée par l’Obs. En outre, les forces de l’ordre ont procédé à 22 perquisitions et 43 personnes ont été interpellées. ... [Lire la suite]