La sortie du livre de Tariq Ramadan, avec le nom d’une de ses accusatrices, autorisée

Le tribunal a considéré que l’identité de la plaignante avait déjà été rendue publique et que sa demande « porterait une atteinte excessive à la liberté d’expression » de l’islamologue. ... [Lire la suite]