L’agresseur présumé de NKM reconnaît l’avoir insultée mais nie toute violence

L'agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morizet, qui va être présenté à la justice, "a reconnu avoir insulté" la candidate LR vaincue dimanche aux législatives à Paris, mais il a contesté toute violence physique à son encontre.Entendu en garde à vue depuis samedi matin, Vincent Debraize, 55 ans, devait être... Lire la suite ... [Lire la suite]