Le Cambodge va introduire le crime de lèse-majesté dans sa Constitution

Au Cambodge, de nouveaux amendements à la Constitution inquiètent les défenseurs des droits de l’homme. Le Parlement a voté en faveur des textes ce mercredi 14 février et le Sénat est d’ores et déjà acquis au projet. Ces amendements introduisent le crime de lèse-majesté à l’encontre du souverain du Cambodge. Ils créent également des restrictions à la liberté d’association. ... [Lire la suite]