Le directeur général de « Corse-Matin » devrait être renvoyé devant le tribunal avant l’été

Si la garde à vue d’Antony Perrino a été levée mercredi, le parquet considère que les faits d’« abus de biens sociaux » et de « blanchiment de fraude fiscale » sont suffisamment caractérisés pour envisager un renvoi prochain. ... [Lire la suite]