«Les Misérables», Ladj Ly hisse la banlieue à la hauteur de Cannes

C’est le premier film en lice pour la Palme d’or qui a suscité l’enthousiasme au Festival de Cannes 2019. Avec Les Misérables, le réalisateur français Ladj Ly renouvelle le genre des films de banlieue, 24 ans après La Haine de Mathieu Kassovitz. À l’époque, le film donnait un nouveau souffle au cinéma français, mais ne changeait en rien le sort des banlieusards. Quatorze ans après les émeutes de 2005 qui ont boosté son envie de devenir « l’homme ... [Lire la suite]