L’homme fort des JO de Tokyo 2020 mis en examen pour « corruption active »

La justice française soupçonne Tsunekazu Takeda d’avoir autorisé le paiement de pots-de-vin en vue de l’obtention des Jeux, révèle « Le Monde ». ... [Lire la suite]