Lisons Z’enfants : n’attendez pas le bac pour les mettre à la philo !

Le bon age pour philosopher est celui des cheveux blancs, parole de croulant ! On vous prouve en quatre livres que les minots s'eclatent aussi avec la philo. ... [Lire la suite]