Marseille, derrière par terre

Jusque-là, tout allait bien. Ou en tout cas, rien n'allait mal. De la première à la 45e minute, l'Olympique de Marseille faisait jeu égal avec la Lazio, qui avait certes moins besoin… ... [Lire la suite]