Menaces d’attaque contre Macron : une femme libérée, quatre hommes toujours en garde à vue

L'un des gardés à vue s'est déplacé dans l'est de la France alors que le chef de l'État s'y trouvait pour les commémorations du 11-Novembre. .Une femme proche de l'ultradroite, en garde à vue depuis mardi en raison de soupçons d'un projet d'attaque visant le président Emmanuel Macron, a été remise en liberté vendredi... Lire la suite ... [Lire la suite]