Merkel et Macron assument leurs “confrontations” avant les Européennes

Angela Merkel et Emmanuel Macron ont dit mercredi assumer leurs divergences et leurs "confrontations", à une dizaine de jours d'élections européennes à haut risque.La chancelière conservatrice allemande, qui quittera le pouvoir au plus tard en 2021, a ainsi admis avoir des "confrontations" avec le président français, le quatrième avec lequel elle doit travailler depuis son arrivée à la chancellerie en 2005."Bien sûr, nous avons des ... [Lire la suite]