« Mes deux ans de “retard” m’ont permis de trouver ma voie, donc ce n’est pas grave ! »

Refusé dans le DUT informatique qu’il visait, Lucas a commencé deux licences, beaucoup douté et fait des petits boulots avant de s’expatrier en Belgique pour étudier la bio-ingénierie. ... [Lire la suite]