Mickaël, 23 ans, passé du fond de la classe au chevet des sapins

Deuxième chance (2/6). Un début de scolarité difficile, un collège où on le range chez les « nuls »… Quand ce Sarthois entre en classe de 3e dans une Maison familiale rurale, il y découvre le goût de l’effort, l’autonomie et le métier de forestier. ... [Lire la suite]