Mis en examen pour 7 cas d’empoisonnement, l’anesthésiste de Besançon est soupçonné d’être impliqué dans 17 autres cas

FAIT DIVERS - Le parquet de Besançon a requis jeudi 16 mai le placement en détention provisoire de Frédéric Péchier, anesthésiste bisontin qui était en garde à vue depuis 48 heures. Déjà mis en examen en 2017 pour sept cas d'empoisonnements présumés, le médecin est soupçonné d'être impliqué dans 17 nouveaux cas d'empoisonnements sur des victimes âgées de 4 à 80 ans. ... [Lire la suite]