Mobilisation internationale à Paris contre la violence en ligne

Paris - Facebook a promis mercredi de limiter l'utilisation des vidéos en direct, répondant à l'appel d'Emmanuel Macron et de la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern contre la violence en ligne, deux mois après la diffusion sur Facebook Live de l'attaque contre des mosquées en Nouvelle-Zélande. ... [Lire la suite]