Mondial-2019: les Pays-Bas en quarts, le Japon mal payé

Un pénalty dans les dernières secondes du temps réglementaire est venu sauver les Pays-Bas malmenés par un Japon retrouvé (2-1) mais qui a manqué d'efficacité, mardi, en huitième de finale du Mondial 2019 à Rennes.La main de la défenseure lyonnaise et capitaine des "Oeillets", le surnom de la sélection japonaise, Saki Kumagai, sur une frappe de Vivianne Miedema à la 88e était indiscutable et Lieke Martens ne s'est pas faite prier pour tromper ... [Lire la suite]