Naomi Musenga : un surdosage au paracétamol à l’origine du décès

Le décès de Naomi Musenga serait lié à une intoxication au paracétamol. Une molécule prise en automédication pendant plusieurs jours précédant l’appel de la jeune femme aux SAMU de Strasbourg, le 22 décembre 2017. Une information judiciaire est ouverte par le procureur de la République de Strasbourg. Jusqu’ici, l’origine de la mort Naomi Musenga, survenu […] L’article Naomi Musenga : un surdosage au paracétamol à l’origine du décès est ... [Lire la suite]