« Nos efforts sont en train de payer aux Etats-Unis »

Un an après sa prise de commande de la banque d'affaires, Alexandre de Rothschild tire un premier bilan. Tout en assurant la continuité, celui qui a fait ses armes dans le capital-investissement et la dette privée veut doubler de taille sur ces métiers. Il n'exclut pas des acquisitions dans la banque privée. La banque, qui tient ce jeudi son assemblée générale, a enregistré au premier trimestre un chiffre d'affaires de 444 millions d'euros, en ... [Lire la suite]