Panique médiatique face aux gilets jaunes

C'est peu dire que la tonalité médiatique générale vis-à-vis des gilets jaunes, et celle des éditorialistes en particulier, a changé depuis la journée de mobilisation du samedi 24 novembre, et, plus encore, depuis celle de samedi 1er décembre. Dans un premier temps, les grands éditorialistes se sont interrogés avec condescendance, en donnant parfois l'impression d'observer les gilets jaunes comme de petites bêtes curieuses. Certains se sont mis ... [Lire la suite]