Pas de sanction de l’IGPN pour le Réunionnais, porte-parole des policiers en colère

Policier dans les Hauts-de-Seine, Guillaume Lebeau avait été entendu par l'IGPN en novembre 2016. Elle lui reprochait d'avoir manqué au devoir de réserve. Le Réunionnais, porte-parole des "Policiers en colère", n'a finalement pas été sanctionné. La1ère.fr ... [Lire la suite]