“Patate chaude”, déclaration “machiavélique” : l’assouplissement sur les 80km/h annoncé par Edouard Philippe ne fait pas l’unanimité

Le Premier ministre a ouvert la voie à un retour à 90 km/h sur certaines routes secondaires, en insistant sur la "responsabilité" des présidents des conseils départementaux. ... [Lire la suite]