Pots-de-vin présumés en Iran: Total sur le banc des accusés

Le groupe français Total comparaît ce jeudi 11 octobre à Paris pour « corruption d'agents publics étrangers ». Le géant français du pétrole est soupçonné d'avoir versé des pots-de-vin pour obtenir des autorités iraniennes des contrats en Iran à la fin des années 1990. ... [Lire la suite]