Pourquoi le mouvement #MeToo explose en Chine

#RiceBunny. En mandarin, ces deux mots se prononcent “mi tu”. Les utilisateurs du réseau social chinois Weibo ont détourné le hasthag #MeToo dans le but d’échapper à la censure du gouvernement. Pour cause, en janvier 2018, toutes les publications contenant“#MeTooInChina” ont été supprimées. L’objectif reste le même: dénoncer les actes de harcèlement sexuel. Depuis quelques mois, les témoignages publiés sur la plateforme affluent. Plus de deux ... [Lire la suite]