Réforme du Bac: les fins conditionnent les moyens

Il faut souhaiter bien du courage à tous ceux – à commencer par Pierre Mathiot qui vient d’être choisi pour mener la concertation sur le sujet – qui voudront tenter de réformer le baccalauréat et les séries des lycées d’enseignement général et technologique. Le système actuel est devenu au fil des ans un monstre (le mammouth, c’est le ministère lui-même) dont il faut craindre que l’inefficacité soit devenue irréversible. Réformer le ... [Lire la suite]