Rohingyas: la Birmanie refuse de coopérer avec la Cour pénale internationale

La Birmanie refuse de coopérer avec la Cour pénale internationale (CPI) concernant l'expulsion des Rohingyas vers le Bangladesh. 700 000 membres de cette minorité musulmane y ont trouvé refuge, après les violences de l'an dernier dans l'ouest du pays. Pour le gouvernement birman, la CPI n'a aucune compétence pour juger le pays, qui n'a jamais reconnu sa juridiction. ... [Lire la suite]