« Séparer des enfants de leur identité biologique, c’est les amputer de leur histoire »

Alors que le projet de loi bioéthique sera présenté en conseil des ministres le 26 juillet, Kharla Livingston du collectif Droits des enfants d’abord rappelle les lourdes conséquences psychiques vécues par les enfants privés de leur « identité biologique ». ... [Lire la suite]